Se chauffer avec une pompe à chaleur géothermique | ArtHome Rénovation

Se chauffer avec une pompe à chaleur

Actualités Flux RSS

Installation de panneaux photovoltaïques : le point sur la question

18/04/2014

Vous voulez installer des panneaux photovoltaïques en vue de produire de l’électricité, soit pour la vendre, soit pour votre propre consommation d’énergie (chauffage, eau chaude...) ? L’Institut national de la consommation (INC) fait le point sur ce qu’il faut savoir avant de se lancer. | En savoir plus

Energies renouvelables : 37% des Français veulent s’équiper pour réduire leurs factures d'énergie

10/02/2014

Selon le baromètre Qualit’EnR-Ifop, 65 % des ménages ont l’intention de s’équiper d’ici 2 ans. | En savoir plus

Les Français prêts au chauffage domestique aux énergies renouvelables

13/01/2014

L'un des acteurs européens du confort thermique vient de mener une enquête sur les habitudes en matière de chauffage domestique sur un panel de 8000 européens répartis dans 7 pays dont la France, l’Allemagne, l’Italie et la Russie. | En savoir plus

Chauffage : comment réduire votre facture ?

15/11/2013

Chauffage : comment réduire votre facture ?

Il faut en priorité bien isoler le logement. Puis moderniser l’installation en optant pour le bois quand c’est possible, ou alors pour une pompe à chaleur, voire des panneaux solaires. | En savoir plus

Contactez-nous
 

0811 466 155

 

PAC Géothermique

PAC Géothermique avec Ecoplanète

Les pompes à chaleur (PAC) Eau/Eau permettent de capter la chaleur du sol et de la restituer soit directement dans un plancher chauffant en circuit fermé (PAC détente directe), soit dans l’eau circulant dans les différents émetteurs de chauffage (PAC à procédé mixte).


Selon la surface extérieure et le terrain, 2 types de capteurs existent pour la géothermie : 

  • Capteurs horizontaux : les plus répandus et moins onéreux, ils sont disposés horizontalement à faible profondeur, et nécessitent toutefois une surface de terrain suffisante.
  • Capteurs verticaux : système plus coûteux mais avec emprise sur le sol réduite, les capteurs sont disposés verticalement dans des forages préalablement réalisés.

Leur installation fait l’objet de démarches administratives et est soumise à des autorisations.