Comprendre le fonctionnement de l'isolation thermique | ArtHome Rénovation

Isoler ses combles, ses murs, ses sols

Actualités Flux RSS

Installation de panneaux photovoltaïques : le point sur la question

18/04/2014

Vous voulez installer des panneaux photovoltaïques en vue de produire de l’électricité, soit pour la vendre, soit pour votre propre consommation d’énergie (chauffage, eau chaude...) ? L’Institut national de la consommation (INC) fait le point sur ce qu’il faut savoir avant de se lancer. | En savoir plus

Energies renouvelables : 37% des Français veulent s’équiper pour réduire leurs factures d'énergie

10/02/2014

Selon le baromètre Qualit’EnR-Ifop, 65 % des ménages ont l’intention de s’équiper d’ici 2 ans. | En savoir plus

Les Français prêts au chauffage domestique aux énergies renouvelables

13/01/2014

L'un des acteurs européens du confort thermique vient de mener une enquête sur les habitudes en matière de chauffage domestique sur un panel de 8000 européens répartis dans 7 pays dont la France, l’Allemagne, l’Italie et la Russie. | En savoir plus

Chauffage : comment réduire votre facture ?

15/11/2013

Chauffage : comment réduire votre facture ?

Il faut en priorité bien isoler le logement. Puis moderniser l’installation en optant pour le bois quand c’est possible, ou alors pour une pompe à chaleur, voire des panneaux solaires. | En savoir plus

Contactez-nous
 

0811 466 155

 

Comment fonctionne l'isolation ?

Isoler sa maison avec Ecoplanète

L’isolation thermique est complexe et très diversifiée. Selon les matériaux utilisés et les pièces à isoler, l’économie résultant de l’isolation thermiques sont très variables. De nouvelles normes sont apparues ces dernières années pour optimiser l’isolation et ainsi consommer moins d’énergie.

 

L’isolation thermique assure trois principales fonctions dans un logement :

  • La première consiste à renforcer le confort en supprimant l’effet paroi froide l’hiver et paroi chaude l’été.
  • La deuxième consiste à réduire les consommations d’énergie pour le chauffage et/ou la climatisation.
  • Cette deuxième fonction induit la troisième qui consiste à rendre l’habitat plus écologique en diminuant les pollutions liées au rejet dans l’air des restes de combustibles.

 

Selon les surfaces, les pertes calorifiques sont très variables. En procédant à une isolation du logement de façon globale mais aussi à une mise à plat du système de ventilation, les économies sont substantielles. Les pertes de chaleur sont les plus importantes sur la toiture (~30%), les murs (~25%), l’air renouvelé (~20%), les vitres (~13%), les sols (~7%). L’isolation permet également de contrecarrer l’effet des ponts thermiques responsables de 5% des pertes calorifiques dans un logement.

 

Le meilleur isolant thermique est l’air sec et immobile. Sachant cela, les matériaux d’isolation s’appuient tous sur une technologie basée sur la présence d’une infinité de cellules emplies d’air ou de gaz statique. Selon les matériaux, les cellules sont soit emprisonnées dans un réseau de fibres serrées (principe de fonctionnement des laines minérales), soit insérées dans des bulles de plastique (c’est le principe de fonctionnement du polystyrène et des isolants synthétiques plus globalement).

 

Accumuler les couches d’isolants sans une vision globale de l’isolation d’un logement n’est pas une solution ! 

 

Pont thermique

La barrière isolante doit être continue. Si elle est rompue cela crée des ponts thermiques. Ces ponts thermiques se situent toujours aux points de jonction des différentes parties de la construction (nez de planchers, linteaux au-dessus des ouvertures, nez de refends ou de cloisons en cas d’isolation par l’intérieur, etc).


Pour limiter la création de ponts thermiques qui sont autant d’endroits où le froid passe, l’isolation doit être bien conçue dès le départ quand il s’agit d’une construction neuve mais aussi quand il s’agit d’isoler une maison ancienne.

 

L’isolation doit également être menée sur des murs sains, sans humidité selon le principe que le meilleur isolant thermique est l’air sec.
Avant d’isoler, il convient aussi de savoir qu’une isolation doit toujours être associée à une ventilation bien réalisée qui peut être naturelle ou assistée mécaniquement (ventilation mécanique contrôlée hygroréglable, double flux…).